Si vous ne voyez pas le menu à gauche de la page,
il vous manque un logiciel qui s'appelle "JAVA"
Il est gratuit et vous pouvez le télécharger sur :
  http://www.java.com/fr/

Mai 2003

       Bonjour,

       Je m'appelle Frónar Ýr, mais Danielle, ma maîtresse préfère m'appeler Yrja ! Je suis une petite chienne de race Berger d'Islande. Je suis née le 16 septembre 2002 en Islande, dans la ferme de Anna Dora Markusdottir et Jon Barni, à côté d'un petite ville du nom de Grundarfjorður. Cela se situe dans la péninsule Snæfellness, du nom du fameux glacier Snæfellnessjökull ; que l'on voit depuis Reykjavik, la capitale de l'Islande. Lorsque ma maîtresse est venue me chercher en Islande début Décembre, je me payais de sacrés courses avec mon frère, mes sœurs et mes parents autour de la ferme. Le temps n'était pas vraiment génial, mais depuis que je suis en France, je n'ai guère perdu au change : il pleut autant qu'en Islande !

La ferme Bergi ou est née Yrja

        Etant donné que l'ambiance est bonne dans ma famille d'accueil, je me suis vite sentie à l'aise. Il y a des jouets, certes un peu endommagés par mes prédécesseurs, mais je m'en donne à cœur joie pour accélérer leur destruction ! Et puis Danielle m'en achète des neufs de temps en temps.

       Je me suis faite également deux copains, Pjetur, un autre Berger d'Islande (son nom de naissance est Pytur, mais Danielle préfère Pjetur, Pierre en Islandais), et une chatte Sacré de Birmanie, Solène du Relais Napoléon, rendez-vous compte, c'est du gratin que je connais !

Yrja 25 oct 2002

       Pjetur est Champion de France 2002 de Conformité au Standard, j'aimerais bien pouvoir suivre ses traces, il paraît que notre race est rare en France. Pjetur fait également de l'obéissance et de l'agility, uniquement en entraînement pour l'instant, car son club n'est pas encore affilié à la S. C. C. Mais cela va venir, et Danielle espère bien s'essayer à la compétition dans quelques temps. Danielle m'a dit que j'allais moi aussi apprendre toutes ces choses. On a commencé quelques temps après mon arrivée. Au début le collier et la laisse, c'était désagréable, mais maintenant, à huit mois, je suis fière de savoir marcher au pied, et à m'asseoir quand Danielle me le demande. Je vois qu'elle est contente, surtout quand je suis loin d'elle, et que je reviens à fond les manettes quand elle m'appelle, siffle ou claque dans ses mains.

Yrja 2 déc 2002

       A la maison, je joue un peu avec Solène, je cours derrière elle à travers la maison, on se renifle, on se lèche et on se donne des coups de pattes. Je n'arrive pas toujours à dérider Pjetur, c'est un bon gros pépère qui n'a pas toujours envie de jouer. Il faut dire que c'est un vieux par rapport à moi : il est né le 23 Avril 1999, il a presque 4 ans ! Il faut que je sorte la grosse artillerie : je tourne autour de lui en aboyant, je lui saute dessus, je lui tire les poils et je lui mords la queue. Parfois ce gros benêt regarde Danielle d'un air penaud, elle lui dit : " C'est une gamine, il faut bien que jeunesse se passe ! " Finalement il cède et quand il s'y mets, on se régale de course folles dans la cour de la maison, sur le stade de foot du patelin ou dans les chemins alentour ! Il faut que je dorme un peu après.

       Il y a aussi dans un pré trois petites juments, des Chevaux Islandais, et elles sont comme moi nées en Islande. Vous verrez sur les photos de Danielle Soley fra Vilmundarstodum, Nöss fra Krossi et Freyja fra Oddholl. Ces petits chevaux sont très résistants et ils ont un peps du tonnerre !

       Voilà, je vous ai présenté toute ma famille. Pour l'instant la vie est belle. Espérons que cela va continuer ! Je pense que j'aurai des choses à rajouter dans quelques temps. Mais j'ai demandé à Pjetur qu'il fasse un effort lui aussi pour raconter un peu de sa vie. Moi j'aimerais qu'il vous parle un peu d'agility. Ça, c'est génial ! La passerelle, le tunnel, la chaussette, la palissade, et tout le reste, ça me plait vraiment ! j'espère pouvoir faire comme Pjetur un jour.


Pjetur et Danielle en agility

Novembre 2003

       Je reprends la plume en patte, car Pjetur n'est pas vraiment prêt à vous raconter sa petite histoire : il s'est blessé la patte avant gauche le 14 Avril 2003, et depuis ce moment, il cumule les ennuis. Danielle était chez sa maman en notre compagnie (Solène, Pjetur et moi-même) et il s'est tordu la patte on ne sait comment ! Il a été radiographié aussitôt, le vétérinaire du coin a détecté une foulure, et a immobilisé sa patte avec une attelle. De retour à la maison, notre vétérinaire habituel, au vu des radios, a même pensé qu'il y avait des fêlures, et qu'il fallait continuer à immobiliser sa patte. Après que Pjetur ait cassé deux attelles, Gery notre vétérinaire a décidé de lui faire une résine. Au bout de trois semaines, la patte était toujours dans un triste état.

Pjetur en cage le 15 juin 2003

       Finalement, Gery a envoyé Danielle et Pjetur dans une clinique de la région parisienne. Des radios complémentaires ont été faites lors du premier rendez-vous le 6 juin, et le diagnostic n'était pas très bon ! Un ligament complètement abîmé, et un os du poignet qui se baladait. La meilleure solution conseillée était l'arthrodèse, c'est à dire le blocage de l'articulation avec du matériel métallique.

       L'opération a eu lieu le 12 Juin 2003. Tout s'est bien passé. Il a fallu que je console Danielle parce que Pjetur n'a pas été à la maison pendant trois jours, et qu'elle était très inquiète pour cette opération. Je suis allée chercher Pjetur à la clinique avec Danielle, et il était dans un drôle d'état : une collerette, tondu jusqu'en haut de l'épaule, car le chirurgien lui a prélevé de l'os dans le haut de l'humérus pour consolider le poignet : une grosse bosse et sept points !

       Par contre, l'opération n'était pas le plus gros morceau ! Après cela, il lui a fallu environ deux mois d'immobilisation pour que tout se consolide. Cela a été très dur pour un chien actif comme Pjetur. Danielle a acheté une cage pour qu'il reste tranquille lorsque elle avait besoin de s'absenter. Pour moi aussi, ces moments n'ont pas été faciles, car j'aime bien jouer ! Enfin, depuis, je me suis bien rattrapée, et je me suis chargée de faire une partie de la rééducation de Pjetur !
       En attendant, je suis allée régulièrement avec Danielle en éducation canine, et il paraît que je suis très douée, même en agility. C'est vachement facile, à part le slalom, çà, c'est le plus dur. Mais bon, çà viendra ! Par contre, il paraît que je suis parfois un peu têtue, et sur un parcours, j'aime bien aller renifler à droite et à gauche, il y a tellement d'odeurs partout !

Pjetur en cage le 10 juillet 2003

       Le 18 août, Géry notre vétérinaire a enlevé son plâtre à Pjetur. Quel soulagement pour lui qui a passé la canicule avec ce fardeau sur sa patte ! Petit à petit, on a repris les balades le soir pour muscler sa patte. Et il a même refait un parcours d'agility ! Danielle voulait voir ce qu'il était encore capable de faire avant de se faire elle-même opérer d'une cheville (patte gauche elle aussi, ils vont bien ensemble à boiter du même côté !

       Donc pour l'instant, l'agility, c'est râpé, mais Danielle espère recommencer avant le printemps !

       Par contre, nous sommes allés à la Nationale d'Elevage les 20 et 21 septembre 2003, j'ai été Confirmée, notée " Excellent ", et je vais être " Recommandée ", car mes yeux sont sans tares oculaires et mes hanches sans dysplasie (notée " A "). Pjetur, bien qu'étant déjà " Recommandé ", a également subi les mêmes examens que moi, et a obtenu les mêmes résultats. Nous pourront donc avoir des bébés ensemble !

Yrja Nationale d'Elevage 20 septembre 2003